Historique - danseurs catalans, saint laurent de cerdans , danses catalanes,

Aller au contenu

Menu principal :

Historique

LES DANSEURS CATALANS "HISTORIQUE"

Notre groupe folklorique" Les Danseurs Catalans" qui se compose actuellement d’adultes et d’enfants présente des danses et ballets typiques de la Catalogne.

Les Pyrénées Orientales, Catalogne Nord, Roussillon, Pays Catalan, tous ces mots désignent ce département du bout de la France coincé entre l’Espagne, la Méditerranée et les sommets des Pyrénées ; traversé par 3 fleuves qui ont creusé les vallées de la TET, du TECH et de l’AGLY .

L'AGLY au nord qui traverse les paysages du Fenouillèdes et des Corbières, vallée à la double culture occitane et catalane, vin de renommée internationale comme le Maury, route sinueuse vers la haute vallée de l'Aude et plus loin l'Ariège.

La TET au centre, fleuve qui descend des hauts plateaux de Cerdagne et Capcir, vallée ouverte sur l'Espagne et l'Andorre, terrain favori pour les randonneurs, vététistes et bien sûr skieurs.

Le TECH enfin , au sud avec en son centre CERET et son célèbre musée, les villages typiques du Haut Vallespir aux coutumes fortement ancrées et célébrées et bien sûr au delà l'Espagne encore.
Et bien sûr la côte qui s'étend des grandes plages de sable fin au nord pour rejoindre la fin des Pyrénées sur la côte rocheuse à CERBERE.


Terre de rugby à 15 et à 13, traditions fortement respectées et vivantes, vergers de la plaine, vignobles jusqu’aux bord de la mer, plages de sable fin et criques rocheuses, pentes enneigées de nos montagnes, circuits de randonnées à l’infini…vous trouverez ici de quoi occuper votre temps libre.


Notre village St Laurent de Cerdans est situé dans le Haut Vallespir tout près de la frontière espagnole, face au mythique massif du Canigou, montagne sacrée des Catalans.
Son passé industriel qui revit aujourd’hui à travers l’usine des TOILES du SOLEIL prestigieux tissus colorés, mondialement connus .

Longtemps capitale de l’espadrille, St Laurent a vu son dernier artisan fermer boutique il y a...... …..ans. Grâce à la volonté et la fougue de 2 copines (dont une fait partie du groupe) la tradition a été perpétuée par l’ouverture d’une nouvelle usine de fabrication.

Les sandales appelées VIGATANES que nos danseurs portent à leurs pieds sont donc fabriquées chez nous 

Le groupe des Danseurs Catalans existe depuis 1945, malgré quelques interruptions au fil des ans, il a survécu jusqu’à aujourd’hui, même si pendant quelques années ne subsistait que le groupe d’enfants.
En …..   le fait d’accompagner les enfants aux répétitions, a suscité des vocations chez plusieurs parents.

Les dirigeants de l’époque ont alors fait appel à d’anciens danseurs pour remonter les chorégraphies des danses et des ballets. Les petites mains couturières ont également été sollicitées pour refaire tous les costumes.

Aujourd’hui le groupe est composé de   20      adultes et ..30   enfants de 3 à 14 ans

Nos ballets prennent racine dans l’histoire de la Catalogne à une époque où une frontière ne nous séparait pas encore de nos voisins du sud. Vous visiterez au gré des danses toute la Catalogne, de Valence aux hauts plateaux cerdans, des Iles Baléares à notre Vallespir et vous amuserez certainement devant celles plus axées sur nos traditions, notre terroir et nos coutumes.


LE COSTUME

Costume traditionnel dans lequel on retrouve les couleurs catalanes , le rouge et le jaune


Les Filles

La coiffe catalane : constituée d’un bandeau noir recouvert d’une dentelle blanche, elle est complétée d’un « bonnet noir » lui-même recouvert d’un bonnet plat en dentelle blanche. Nos grands-mères la portaient souvent et notamment à l’église.

La principale difficulté étant d’obtenir cet aspect plat sur l’arrière de la tête, ….et de rentrer les cheveux longs dedans.

La jupe : rouge avec un feston sang et or en bas, elle a environ 6m d’ampleur pour bien tourner pendant les ballets

Chemisier blanc,
tablier noir et châle complètent la tenue

Toutes les filles portent une croix en grenat sur velours noir autour du cou

Les Vigatanes : de couleur rouge leurs lacets d’une longueur égale à la taille de la danseuse se nouent entrecroisés jusqu’au genou



Les garçons 
:

La barretina : couvre chef de couleur rouge terminé par un bandeau noir. Typiquement catalan,
il n’est pas rare de la voir portée dans la rue pour des évènements particuliers.

Le gilet : en velours noir doublé de rouge, il est complété par un feston sang et or à l’épaule.
la faixa" large ceinture de laine rouge qui entoure la taille des garçons de plusieurs tours
Chemise blanche, cravate rouge et pantalon court de velours côtelé noir.


Les Vigatanes noires sont portées sur des chaussettes blanches






LA COBLA

Orchestre typiquement catalan, qui accompagne toutes les « ballades » de sardanes. La Cobla est composée de 12 musiciens :

1 flaviol (petite flûte qui se joue à une main) et un minuscule tambourin

2 tibles (haut bois méditerranéen aigu)

2 tenores

2 fiscorns ( cuivre grave)

3 trompettes

1 trombone

1 contrebasse à 3 cordes en boyau


Toutes nos musiques sont jouées par une cobla



Un peu d'histoire avec les origines  du groupe :



Le groupe a été formé au lendemain de la guerre de 39-45 par un groupe de jeunes Laurentins avides de s’amuser après cas années sombres et difficiles.
Il faut alors retrouver les pas et les figures du fameux « quadrille » que les anciens dansaient les jours de fête.

Dès l’automne 1945 les répétitions débutent à la salle des Travailleurs Syndiqués les danseurs sont accompagnés au violon par Pierrot CALVET et Robert CASENOVE (instituteur à VILLEROGE)
La 1ère représentation a lieu pour Mardi Gras en 1946, dans les rues du village les 20 couples de danseurs sont accompagnés par une cobla de 7 musiciens (FONS JORDY de MILLAS). Le groupe est officiellement créé sous la présidence de Jacques BORRAT : « Groupe folklorique Laurentin »

La 1ère sortie eut lieu aux arènes de CERET le groupe interprétait 3 danses : le Quadrille, l’Entrallissada et le Ball de Corre
A partir de là le programme s’étoffe (8 danses) le costume s’améliore mais le groupe ne se produit que dans les Pyrénées Orientales. La 1ère sortie hors département a lieu en 1949 à Castres. Les autres s’enchaînent à partir de 1950 : Lourdes, Espalion, Carcassonne, Savoie, Bretagne, Lyon, Paris…pendant près de 6 ans. Le groupe prend le nom définitif de « Danseurs Ctalans de St Laurent de Cerdans » et est accompagné la plupart du temps par la Cobla Els Unics originaire aussi de St Laurent.

En 1956 un ralentissement de l’activité se produit face à l’augmentation des prix de bus et de la prestation des cobles. De plus plusieurs groupes se créent sur le département et la concurrence est rude. Nouvelle danse : La San Joan

En 1958 sortie importante à St Pol de Léon : fête du cheval

A partir de 1960 les effectifs baissent
, la guerre d’Algérie n’y est pas étrangère.
Ce n’est qu’en 1965 que le groupe connaît un nouvel élan. Les années 1970 virent plusieurs présidents se succéder : M Laurent PRUJA, M François VERGES.
L’année 1976 marque la 1ère mise en sommeil du groupe qui durera 2 ans.

Le groupe renaît sous la présidence de M Albert MOLLINS jusqu’en 1983. De nombreuses sorties dont plusieurs hors de France marquent cette période : Barcelone, Allemagne (jumelage), Baléares, mais aussi Nîmes, Lanbesc le département bien sûr.

Nouvelle panne de régime : les effectifs chutent les sorties se font rares. En 1983 M Alain GRUEL succède à M MOLLINS.

Quelques sorites encore : en 1985 Ciutat Pubilla, 1986 dernière sortie en Allemagne

En 1989 de tous jeunes danseurs se mobilisent pour faire vivre le groupe avec des danseurs de 4 à 16 ans. La présidente est Françoise SAQUE, et le bureau se compose de beaucoup d’ex danseurs heureux de pouvoir faire revivre à St Laurent leur passion. Dès la 1ère année malgré un programme restreint, de nombreuses sorties sont organisées dans le département.

L’année suivante le programme s’est étoffé, le nombre de sorties aussi. A noter un échange organisé avec un groupe du Cantal.


 
Retourner au contenu | Retourner au menu